mardi 9 février 2021

Le corps

Balloté entre des espaces rétrécis, suspendu au milieu d'incertitudes, le corps est privé d'espace, celui qu'il appréhendait il y a un an en toute liberté.

Sans projet d'expo je déserte l'atelier et suis arrimée à ma tablette. Je m'inspire de très anciens dessins pour jeter une passerelle entre hier et aujourd'hui. Je trouve ainsi la parade à à un espace/temps bousculé.

Pimpon, dessin numérique, 30 x 40 cm, 2021

Et soudain, je songe à Ernest Pignon Ernest, peintre que j'admire, à son travail interrogeant l'histoire et se révélant dans des lieux choisis. (Pour l'écouter, cliquez ICI)

Aucun commentaire: